Maison de quartier de Port-Neuf. Mercredi, 14h. 

Un petit groupe de fidèles vient tutoyer les muses le temps d'un après-midi. 

Les muses, et un peu plus...

Un petit groupe d'habitués, dont certains sont devenus amis, se co-voiturent, s'inquiètent les uns des autres, s'émerveillent des trouvailles de plume respectives. Écrivent ensemble. Moment rituel et fugace. 

Retraités, pour la plupart, sauf quelques oiseaux de passage qui font une escale et repartent vers d'autres branches, d'autres horizons.

C'est l'atelier d'écriture qui se tient depuis, oh, bien 5 ou 6 ans, ici, au coeur du quartier.   

Autour des propositions de Johana, la bibliothécaire de la maison, ils trempent leur plume dans l'air du temps et laissent au lecteur des textes atypiques, drôles, sensibles, chaleureux, écrits sans prétention, souvent porteurs de témoignages.

Témoignages ténus du temps où on avait le temps...de partager un café avec son voisin, son facteur, son livreur, son ami de passage.

Révolu ou pas ? A nous de voir...

 

20170114_154019

 

L'original et le livre édité...

 

Le caligramme de la première de couverture :

L'odeur du café, c'est comme un temps qui se prolonge

de l'enfance lointaine 

au présent imparfait. 

 

page 2 :

dans mes mains une tasse de café

un effluve doux amer me caresse les narines

Café Merling, Merlin, enchanteur, enchanté, 

Maître tu m'as appelé ?

 

Dans la fumée, deux yeux

T'as le droit à deux voeux

Deux ! C'est tout

Vite, je suis pressé

 

J'sais pas, moi, des sous ?

De la santé ?

Alors à la tienne, santé !

Pouf !! La tasse est vide

 

Qu'est-ce qu'il m'a fait ?

Mais il a bu mon café !

Pas gêné le génie

Garçon ! Un autre !

 

Page 3 :

Kakao, cocoa,...

Oh là là, vous vous trompez !

Point de chocolat, ni de coco !

Il s'agit plutôt; vous l'apprendrez,

 

Il s'agit plutôt du caca au café

Ubuesque dites-vous ?

What else ?

Admettez-le... C'est le 

Kawa du Iuwak. 

20170114_154105

Pages 4 et 5

Tentative d'épuisement du café

qu'est-ce qui plonge dans ma tasse ? Un canard !

Un canard rencontre un Iuwak et lui dit : kes ke ka fait ?

Il ne faut pas que je dorme ! Vite, un café serré !

Il faut vraiment que je dorme, allez, un petit cachet !

Poudre brassée aux effluves enivrants.

Tellement petites, les tasses à café, pas étonnant qu'il faille faire du café serré !

Caféier, café d'hier, cafetière, cafétéria, un poème de hiatus.

Moustache de mousse pour Madame, Moustache odeur café pour Monsieur.

Couleur café, que j'aime ta couleur café !

Boule de cristal et marc de café.

Café bouillu, café foutu. 

Expresso italien ou café turc, filtre ou capsule.

Une mesur par tasse et une pour la cafetière.

Le déca, l'équitable.

2cl de jus noir dans une tasse blanche en porcelaine de Limoges.

Grain de café noir, luisant, mystérieux sur les cuillers souvenir de voyage.

capuccino crémeux, mousseux, lumineux comme une toile de Raphaël

Dosettes de toutes les formes, de toutes les couleurs suivant les goûts : café corsé, café doux, décaféiné.

Café sans sucre, avec sucre et pince à sucre dans un sucirer en cristal

Volutes délicates, arômes puissants, des nectars qui font rêver d'exotisme...

Sacs en toile de jute que les petits grains noirs font crisser.

 

...à suivre...